Accord ou pas d´accord – maintenir la circulation des merchandises dans l´UE

Les palettes plastiques sont faciles à nettoyer et à garder propres, ce qui minimise le risque de contamination croisée

Le Brexit a engendré de nombreuses difficultés pour les entreprises basées au Royaume-Uni, et ces difficultés risquent de se multiplier si aucun accord commercial n’est conclu d’ici la fin de la période de transition. Les entreprises devront accepter les changements et être prêtes à se conformer à de nouvelles réglementations, non seulement en ce qui concerne les marchandises, mais aussi le matériel servant à les transporter, comme les palettes. Actuellement, la plupart des produits destinés à l’UE quittent le Royaume-Uni sur des palettes en bois qui ne sont pas traitées thermiquement, mais ce traitement pourrait devenir une exigence réglementaire si aucun accord commercial n’est conclu. L’industrie britannique n’étant pas en mesure d’assurer le traitement thermique des millions de palettes servant actuellement aux échanges avec l’UE, cette évolution pourrait entraîner une pénurie de palettes, mettant ainsi en péril la circulation des marchandises et l’avenir de nombreuses entreprises. Heureusement, il existe d’autres options pour aider à pallier ce risque. Ici, Adrian Dale, Directeur Général de Polymer Logistics, explique comment certains responsables de la logistique visionnaires se tournent d’ores et déjà vers les palettes plastiques pour résoudre le problème, tout en améliorant la productivité, l’hygiène et la rentabilité des processus.

Les palettes en bois sont depuis longtemps un composant de base de la chaîne logistique, principalement grâce à leur grande disponibilité et à leur faible coût perçu. La situation est néanmoins susceptible de changer, si le Royaume-Uni quitte le marché unique et l’union douanière sans accord commercial, et poursuit ses échanges commerciaux selon les règles de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC). Les règles actuelles de l’UE exigent qu’en tant que pays non membre de l’UE, le Royaume-Uni devra se conformer à la réglementation NIMP15, qui prévoit que toutes les palettes, caisses et rehausses en bois massif soient traitées thermiquement, pour garantir qu’aucun parasite interdit ne soit présent dans le bois. Répondre à cette nouvelle exigence pourrait s’avérer problématique. Bien que certains fabricants aient commencé à prendre des mesures pour remédier à cette situation, l’industrie britannique ne dispose pas actuellement des équipements et des installations nécessaires pour traiter thermiquement de grandes quantités de palettes en bois, car la demande pour ce type de traitement n’était jusqu’alors pas très forte. Mais étant donné que l’UE restera le principal partenaire du Royaume-Uni, le non-respect de la réglementation pourrait avoir un effet dévastateur sur les entreprises individuelles et, au final, sur toute l’économie.

C’est là que l’utilisation de palettes plastiques peut changer la donne. La réglementation NIMP15 concerne les palettes en bois massif, car elles sont susceptibles de véhiculer des parasites. En revanche, les palettes plastiques, telles que les palettes Cleanpal de Polymer Logistics, ne nécessitent aucun traitement supplémentaire pour être autorisées à l’exportation vers les pays de l’UE. Le plastique n’abrite pas de parasites, et contrairement au bois, le plastique utilisé dans les palettes est non perméable. De par leur conception, ces palettes sont donc plus hygiéniques, car elles n’absorbent pas l’humidité qui favoriserait la croissance de la microflore, ce qui est un problème souvent associé aux palettes en bois, et constitue un défi de taille lorsqu’il s’agit de respecter les règles d’hygiène strictes associées à de nombreuses applications agro-alimentaires. Si les palettes en bois sont contaminées par des débris ou des dépôts, elles deviennent difficiles à nettoyer correctement, ce qui augmente le risque que des agents pathogènes restent en surface et entraînent une contamination croisée. Dans les secteurs où l’hygiène est primordiale, tout incident de contamination peut avoir pour longtemps un effet néfaste en termes de réputation et de rentabilité. Les palettes plastiques sont faciles à nettoyer et à garder propres, ce qui réduit les risques de contamination croisée. Dans une étude, les palettes plastiques Cleanpal ont montré qu’elles véhiculaient un nombre nettement plus faible de bactéries, de levures et de moisissures que les palettes en bois.

En plus d’être hors du champ d’application de la réglementation NIMP15, les palettes plastique offrent toute une série d’avantages par rapport aux palettes bois traditionnelles. Rien que leur poids constitue déjà un avantage décisif. Une palette en bois pèse près de 25 kg lorsqu’elle est sèche, et beaucoup plus si elle a pris l’humidité. En revanche, une palette plastique comme la Cleanpal ne pèse que 15 kg. Alors qu’il faut deux personnes pour déplacer une palette en bois standard, une palette Cleanpal peut être soulevée en toute sécurité par une seule personne, ce qui améliore la productivité et permet aux employés d’effectuer d’autres tâches, au lieu de devoir se mettre à deux pour accomplir cette seule action. Il faut aussi garder à l’esprit que le poids des palettes augmente le coût du transport. Des palettes plus lourdes impliquent une surconsommation de carburant et une perte de capacité de fret. Ce sont là des considérations essentielles pour les entreprises qui cherchent à rationaliser leurs opérations et à maîtriser leurs coûts.

Même au-delà du transport, les palettes plastiques peuvent aider les entreprises à protéger leur chaîne d’approvisionnement des divers problèmes liés à l’utilisation de palettes en bois. Un bon exemple est la manière dont les palettes sont empilées. Les palettes plastiques emboîtables, comme les palettes Cleanpal, permettent de gagner une place précieuse lors du stockage et du transport. Il est donc possible de transporter trois fois plus de palettes Cleanpal vides emboîtées, que de palettes en bois dans un même camion. Le processus est également plus sûr, car les palettes se verrouillent ensemble pour ne former qu’un bloc, ce qui évite le risque que les palettes ne glissent d’une pile pendant le transport et ne constituent un danger pour les personnes ou les marchandises. En outre, le temps nécessaire à déplacer les palettes est également réduit grâce à un empilage plus efficace, en demandant à un chariot élévateur de ne transporter qu’un poids trois fois moins grand que pour des palettes en bois empilées de la même manière. Cela permet d’optimiser le temps d’utilisation des chariots élévateurs et de réduire leur circulation dans les entrepôts et donc les émissions, et aussi d’améliorer la sécurité.

Comme le montrent les exemples ci-dessus, dans de nombreux cas, les palettes plastiques offrent plusieurs avantages par rapport à celles en bois. En les introduisant très tôt dans la chaîne logistique, les entreprises peuvent minimiser les éventuelles perturbations dans le transport des marchandises, quel que soit le résultat des négociations d’accord commercial avec L’UE. Le moment est venu de se concentrer sur la pérennité des opérations, et de prendre les mesures qui s’imposent pour assurer une relation commerciale aussi fluide que possible avec l’UE. C’est pourquoi il est essentiel de veiller à ce que la chaîne logistique, y compris les palettes utilisées pour le transport des marchandises, contribue au succès des opérations, au lieu de les compromettre.

Pour en savoir plus sur les avantages des palettes Cleanpal, visitez Cleanpal


Notes to editors

Polymer Logistics is a leading provider of ‘One-Touch/Retail Ready Packaging (RRP)’ solutions. Since 1994, it has been helping retailers worldwide simplify supply chain management by offering them precisely what they need in terms of logistics services and display products – from the factory to the retail floor.

The strength of the brand comes from the Company’s consistent track record in helping clients cut overall costs by up to 60% while simultaneously increasing in-store product availability. Add to that an innovative and flexible approach, expertise in materials handling and logistics management, and a focused commitment to superb service.

Polymer Logistics numbers 17 service centers and wash sites with dedicated local teams in the USA and Europe.

Polymer Logistics was acquired by Tosca in December 2019. Tosca is a leading reusable packaging pooler in North America.

A propos de Tosca

Tosca (www.toscaltd.com) est un leader mondial en matière d’emballages réutilisables et de pooling pour chaînes d’approvisionnement alimentaires. Nos capacités uniques de pooling de bout en bout offrent aux producteurs, aux fournisseurs et aux détaillants une manière plus intelligente de faire passer leurs produits du producteur au consommateur. Grâce à nos conteneurs et nos palettes réutilisables qui préservent la qualité des produits et permettent de réduire les pertes et les coûts de main-d’œuvre, nous aidons ces clients à mettre en œuvre des chaînes d’approvisionnement plus performantes.

La récente acquisition de Polymer Logistics et de Contraload par Tosca a donné naissance à un partenaire plus fort, offrant une portée mondiale élargie, et un portefeuille de produits plus étoffé, permettant de servir à la fois les marchés amont et aval. Pour plus d’informations, veuillez visiter : www.toscaltd.com

Contact Presse :

Susan Heil

Directrice Marketing

Tosca

[email protected]

Share:

Parlez à un représentant de Tosca.

Ce n’est pas une décision à prendre à la légère. Nous savons que vous avez des questions et nous avons des réponses, étayées par des résultats éprouvés.

Pour un contact rapide avec l’un de nos collaborateurs, merci de nous communiquer ci-dessous votre numéro de téléphone, afin que nous vous rappelions sans tarder.

s